Qui impliquer et comment s’organiser – nos conseils :

Comme dans tout développement d’application lourde, le point essentiel est de bien comprendre quels sont les personnels concernés, les enjeux ainsi que les bouleversement engendrés dans l’entreprise.

L’étude d’une application de gestion quelle que soit sa destination (maintenance, fabrication, sécurité…) nécessitera de repenser l’organisation en profondeur de la fonction concernée et les interactions avec les autres services.

Ceci va nécessiter de monter une équipe projet interne incluant presque tous les responsables de service de l’entreprise et se faire accompagner par un prestataire expert en réalité augmentée.

Qui – Quoi – Comment : lisez ci-après nos conseils.projet atelier RA

 

Rappelons les enjeux d’une telle intégration

 La RA est un outil :

  1. simple à utiliser pour l’opérateur (à condition essentielle que le logiciel soit étudié et colle aux besoins – nous y reviendrons),
  2. peu coûteux (à considérer comme un investissement amortissable sur plusieurs mois ou années et permettant des gains au quotidien).
  3. adaptatif (l’outil ne fait qu’interfacer les informations issues de la base de données de l’entreprise)
  4. évolutif (comme tout logiciel s’il est développé avec rigueur et dans les normes)
  5. multi-usages (l’outil permet de présenter à l’opérateur tout à la fois des informations techniques images, texte, son, vidéo sur les particularités de l’intervention ET les données de sécurité pour l’opérateur ET les données limites de risque… et …)
  6. remonter automatique des données pouvant enrichir un outil logiciel travaillant par apprentissage
  7. et bien d’autres atouts …

Mais c’est aussi un outil qui remet en cause le mode de fonctionnement en profondeur de l’entreprise. Avant de vous lancer dans tout développement, n’hésitez pas à recueillir des conseils auprès d’experts du domaine.

 

 L’entrée de la RA dans votre process – le bouleversement :

équipe pluridisciplinaire et prestataire de conseils en RA

équipe pluridisciplinaire et prestataire de conseils en RA

Un outils venu d’ailleurs !

Disons le carrément, ce n’est pas une simple évolution d’un outils existant ! c’est une toute autre génération d’outils, qui va imposer un tout autre mode de fonctionnement.

On pourrait comparer ceci en mécanique auto au passage du voltmètre au banc de test automatisé, où encore au robot de soudage en fabrication auto ou bien à l’arrivée des automates de gestion d’une chaîne de montage.

Une organisation à refondre

Vous l’avez compris, on reprend tout à zéro et on repense TOUT ! Feuille blanche donc. Et remise en cause de toute l’organisation.

Tous concernés

Ce qui va induire une réflexion à tous les niveaux de l’entreprise :

  • Le Directeur Informatique DSI :
    • pour qui la gestion des données va être bouleversée par les mises à jours constantes et automatisées. Interactivité aussi.
  • le Directeur de production :
    • le montage d’un équipement est très rigide avec des opérateurs spécialisés car chaque pièce, chaque version d’appareil à ses spécificités. Mais si les informations s’affichent en direct sur ses lunettes, reconnait la pièce, alerte d’un mauvais montage … les modes opératoires sont à repenser.
  • Le Directeur de maintenance :
    • pour les mêmes raisons que ci-dessus ainsi que la remonté d’infos qui permet de faire du prédictif et de la comparaison de mesures en une seule et simple opération instantanée et sans manipulation de documentation ou de consultation annexes.
  • Le Directeur de Bureau d’étude :
    • à l’image des BE dans le bâtiment industriel qui utilisent la RA pour optimiser l’architecture et l’organisation des ateliers en immergeant des ouvriers dans un bâtiment virtuel, les faisant travailler sur des sous-ensembles mécaniques bien réels eux.
  • Le Directeur Qualité / Sécurité :
    • comme vu ci avant, les possibilités qu’offrent la RA permettent de faire remonter à l’opérateur de nombreuses informations en même temps, dont les info de sécurité bien entendu.
  • Le Directeur des ressources humaines :
    • l’appli et le nouveau mode de fonctionnement va induire des besoins en RH différents et il faudra aussi tenir compte des effectifs actuels.
  • Le Directeur financier :
    • bien entendu c’est lui qui valide les investissements mais c’est aussi lui qui va définir les gains à chaque poste, sur chaque opération et en déduire un ROI.
  • Des opérateurs de terrains :
    • ce sont eux qui connaissent le mieux les difficultés de leur tâche et seront les utilisateurs de la RA. Il faut aussi se garantir contre les phénomènes de rejet de la techno.

Tous devront à un moment où un autre intégrer l’équipe projet. Et leurs conseils seront à examiner avec la plus grande attention.

L’équipe projet à constituer :

C’est donc toute une équipe pluridisciplinaire et multi-niveaux qu’il va falloir mettre en place.

Mais rien ne se fera sans l’intervention également d’un expert en réalité augmentée. Car pour utiliser un nouvel outil il faut en connaitre les possibilités et les limites. Seul un expert du domaine de la RA pourra vous apporter tout le conseil nécessaire dans la démarche d’analyse, de mise en forme des besoins, d’appel d’offres et de suivi du développement jusqu’à la recette.

des prestataires experts de la RA à vos cotés

Quel spécialiste faire intervir : dans le domaine de l’industrie, les experts maitrisant votre métier et votre techniques sont en interne. Sur la partie RA, informatique, mise en oeuvre, il faudra recherche un prestataire ayant une culture industrie et c’est loin d’être le cas de tous. Beaucoup sont par exemple spécialisés dans le tourisme ou sur le marketing et sont donc loin de toutes connaissances des spécificités de l’industrie.

N’hésitez pas à nous demander conseils dès le début de votre réflexion.

Le forum est à votre disposition ci-dessous, nous attendons vos réactions et vos expériences en la matière.