La Réalité Augmentée Comment ça marche

La réalité augmentée est une technologie qui permet d’inclure en temps réel des informations (texte, vidéo, photo, image animées, 2D ou 3D…) en surimposition de la réalité. On vient donc ‘augmenter’ la réalité avec des informations de façon interactive.appartement à vendre

Comme ici, dans le domaine de l’immobilier, on vient superposer des infos en temps réel sur les appartements à vendre dans la rue devant vous. La rue qui, elle, est bien réelle. Il y a bien interactivité parce qu’on peut cliquer sur les informations qui apparaissent pour accéder à plus de détails. Interactivité toujours parce que si l’opérateur bouge, chaque information suit l’accroche qui lui a été affectée (ici une fenêtre de l’immeuble).

La réalité augmentée fonctionne donc sur le réel au contraire de la réalité virtuelle qui travaille sur des images de synthèse.

 

La RA pour qui, pour quoi ?

Des informations virtuelles vont être ajoutées à notre perception du réel pour créer une nouvelle réalité « augmentée », entre le monde réel et le monde virtuel, elle est destinée à des usages très variés :

 

Fonctionnement des images d’accroches ?

Ces informations surimposées vont venir « se fixer » à une accroche. Auparavant c’était un logo imprimé de style QR code qu’on venait apposer à l’endroit où devait apparaître l’information. Pas très pratique pour coller sur la fenêtre comme dans l’exemple de la vente d’appartement ci-dessus !

Avec les avancées en matière de traitement d’images, l’accroche a pu se dématérialiser. C’est maintenant un simple bout d’image d’une fenêtre par exemple. Cette image d’accroche est associée dans la base de données, à l’information à présenter en surimposition. Lorsque le regard de l’opérateur ou de la camera se tourne vers l’immeuble, le système détecte l’image d’accroche précédemment repérée et fait apparaître à cet endroit l’information liée.

 

Interface de visualisation :

Vous l’avez compris, ceci nécessitent une interface de visualisation. Il y a donc deux images à visualiser : l’image du réel (un bâtiment par ex) + l’information à superposer ( l’image, vidéo, texte…) fourni par la base de données.

Pour ceci il y a 2 manières de présenter ces deux informations en temps réel :

aide au diagnostique

Méthode 1 :

L’œil voit la scène projetés sur un écran de masque ou de tablette : réalité + informations  augmentées sont projetées ensembles. L’œil ne voit donc pas en direct la rue ou l’immeuble.

 

 

Méthode 2 :pare brise voiture

L’œil voit la scène réelle en direct et sans interface ni écran, tandis que les informations à surimposer sont projetées devant l’œil (exemple : les lunettes Google Glasses où ici sur le pare-brise  utilisent ce fonctionnement)

 

L’équipement minimum pour réaliser une telle application de réalité augmentée :

  • Des lunettes ou une tablette
  • Une camera
  • Un micro et haut-parleur
  • Une unité centrale
  • Et une source d’énergie accumulateurs rechargeables

 

Fonctionnement de l’algorithme d’une application :

Un schéma vaut 10 discours :  le principe de fonctionnement a été mis au point il y a bien longtemps 1972 par Myron Krueger (voir histoire de la RA). Seuls les outils de traitement d’images manquaient pour avancer d’un cran.

Le fonctionnement est simple :videoplace_systemarchit

  1. On filme de la scène réelle que nous sommes en train de regarder (ici le personnage),
  2. Les images sont collectées en temps réel par le logiciel de réalité augmentée
  3. Le logiciel détecte les points d’accroches prédéfinis (ici la main du personnage, mais ce peut être aussi un point de coordonnées GPS).
  4. Le logiciel sélectionne l’information associée à CE point d’accroche (ici une image d’un ballon qui rebondi)
  5. L’image réelle est augmentée de cette information
  6. Puis projetée sur un écran, ou sur un masque, sur une tablette
  7. L’algorithme tourne en boucle, en temps réel et en totale interactivité (Ballon / Bras)

Ici le personnage (la réalité) et le ballon (image de synthèse) ne sont vus QUE sur l’écran et non pas directement.

C’est également le cas du casque ou d’une tablette qui fait office d’écran sur lequel on projette la réalité augmentée PLUS l’image de synthèse.

Par contre, avec des Google Glasses (et d’autres accessoires apparus récemment) on voit la réalité EN DIRECT et non au travers d’un écran SEULE l’image de synthèse (le ballon) est projetée sur un écran transparent qui vient s’interposer entre la réalité et l’œil créant l’image de réalité augmentée.

Une vidéo parlante :   

 

La RA en quelques courtes vidéo :

une vidéo pour débuter en réalité augmentée :

Comprenez en image comment est déterminée la zone d’accroche

la RA plus ludique :