Le BTP intègre les nouvelles technologies

La réalité augmentée a été parmi les premières applications concrètes qui ont vu de jour. Il s’agit d’offrir aux acteurs d’un projet (immobilier, ouvrage d’art, monument, bâtiment industriel…) la possibilité de visualiser l’ouvrage dans son contexte réel sur le terrain – donc en surimposition du terrain ou du plan.

Archi batiment

Comme dans ce projet d’ouvrage d’art dans lequel le constructeur a pu montrer aux différentes parties (maître d’œuvre, maîtres d’ouvrage, élus locaux, génie civile, Ministère de l’écologie et de l’aménagement…) l’intérêt va au-delà de la simple visualisation 3D puisque la réalité augmentée dans le bâtiment et le génie civil permet d’approcher de façon plus ‘palpables’ les impacts environnementaux et d’urbanisme, d’impact visuel…
L’ouvrage est non seulement présenté dans son environnement mais il est surtout modifiable à volonté en un temps record puisqu’il ne s’agit que de plans informatiques 3D issus du logiciel d’architecture. On évite ainsi la création d’une maquette physique longue à produire et difficilement modifiable. D’autant plus, et c’est un argument de poids, sans cette technique il serait nécessaire de modéliser en 3D tout l’environnement existant ! avec la réalité augmentée rien de tout ceci, la réalité EST la réalité, sans relevé de plans, sans modélisation, sans préparation quelconque.
La RA pour convaincre vos clients

 

Un outil de marketing convaincant :

Séduisez vos donneurs d’ordres :

Très concrètement voici un constructeur qui expose son offre à une équipe municipale sur le terrain. La réalité augmentée est l’outil idéal pour convaincre un donneur d’ordre, gagner un appel d’offres, valider les besoins d’un client…

 

De l’appel d’offre à la conception :

Visualiser les étapes d’un projet :

Les réseaux sous terrains peuvent apparaître immédiatement en superposition des bâtiments existants et ceux à construire.

Reseaux sous terrains

Les VRD apparaissent comme par magie.

Autre aspect sur un tout autre niveau, à l’heure actuelle cette technique est un atout marketing qui permet à l’architecte de présenter son projet de façon bien plus palpable et intégrée mais aussi de démontrer sa maîtrise des outils de haute technologie. Ce ne sera pas toujours le cas lorsque toutes les entreprises seront équipées (et elles le seront inévitablement à court terme compte tenu des avantages apportés par la réalité augmentée).

Voir l’avancement des travaux dans son vrai contexte. Visualiser la structure, les réseaux, les VRD… le tout en 3D grâce à votre tablette reliée au SIG de la commune.

Les ingénieurs sécurité, les coordonnateurs de travaux et surtout les conducteurs d’engins de terrassement apprécieront.

 

 

A l’étape de la vente, un outil de commercialisation sur catalogue :

 

 

Damonument historiquens les monuments historiques :

Autres usages souvent plus orienté bâtiments historiques : la reconstitution d’un bâtiment tel qu’on le trouvait à l’époque de sa construction avec les personnages de l’époque. Voir même visualiser le déroulement des phases de construction. Ce peut être aussi un ouvrage existant dans le cas d’une extension de celui-ci, été reconstitué en 3D permettant aux visiteurs une observation fine et globale tel qu’il été à l’origine.

 

 

 

 

Ici le Colisée :

 

 

 

Bien d’autres usages destinés au bâtiment/génie-civil pourraient être évoqués. Nous le ferons ici sous peu.